duchesse_conge_paternite.jpg

le congé de paternité,

du répit en famille !

Bébé débarque !

Histoire de profiter de sa venue au monde, le père de l'enfant ou votre conjoint, votre partenaire de PACS ou la personne qui vit maritalement avec vous peut bénéficier d'un congé de paternité.

un droit ouvert à tous les salariés

Maximum 11 jours consécutifs (samedi, dimanche et jour férié compris) pour la naissance d'un enfant et 18 jours consécutifs pour une naissance multiple. Il s'ajoute aux 3 jours d'absence autorisés prévus par le Code du travail. Il peut débuter immédiatement après ces 3 jours ou à un autre moment, mais impérativement dans les 4 mois qui suivent la naissance de l'enfant.

Pas d'histoire d'ancienneté ou de type de contrat : le congé de paternité est un droit ouvert à tous les salariés.

SA DURÉE ?

côté paperasse

           Pour votre employeur :

 

Il faut lui indiquer la date et la durée du congé, un mois au minimum avant la date choisie. Il est conseillé de le faire par lettre recommandée avec accusé de réception, comme ça, pas de doute ! Dès le début du congé de paternité, l’employeur se chargera des formalités auprès de la CPAM pour que l’Assurance Maladie puisse calculer vos indemnités journalières (sur ameli.fr, un simulateur vous permet d’estimer ce montant).

           Pour l'Assurance Maladie :

 

Vous devez envoyer les documents suivants à votre CPAM. Préparez les classeurs, l’agrafeuse et le Stabilo !

Pour le père de l’enfant :
• une copie intégrale de l'acte de naissance de l'enfant ;
• ou la copie du livret de famille mis à jour ;
• ou, le cas échéant, la copie de l'acte de reconnaissance de l'enfant.

 

Pour votre conjoint ou votre partenaire Pacs, ou la personne qui vit maritalement avec vous :
• une copie intégrale de l'acte de naissance de l'enfant
Ainsi que l'une des pièces suivantes attestant de votre lien avec la mère de l'enfant :
• un extrait d'acte de mariage ;
• ou la copie du Pacs ;
• ou un certificat de vie commune ou de concubinage datant de moins d'un an ou, à défaut, une attestation sur l'honneur de vie maritale co-signée par la mère de l'enfant.

 Pour le père de l’enfant :
une copie intégrale de l'acte de naissance de l'enfant ;
ou la copie du livret de famille mis à jour ;
ou, le cas échéant, la copie de l'acte de reconnaissance de l'enfant.
Pour votre conjoint ou votre partenaire Pacs, ou la personne qui vit maritalement avec vous :
une copie intégrale de l'acte de naissance de l'enfant
Ainsi que l'une des pièces suivantes attestant de votre lien avec la mère de l'enfant :
un extrait d'acte de mariage ;
ou la copie du Pacs ;
ou un certificat de vie commune ou de concubinage datant de moins d'un an ou, à défaut, une
attestation sur l'honneur de vie maritale co-signée par la mère de l'enfant.
 

duchesse_conge_paternite2.jpg

À lire également

iStock-540107644_1.png
duchesse_conge_mat.jpg
Maman qui allaite son enfant