Chantal_Lacroute-002_edited.jpg

Chantal Lacroute

« La réflexologie plantaire est un accompagnement précieux à tous les stades de la maternité. »

Auxiliaire de puériculture pendant 38 ans à la clinique Sainte Marthe puis à l’hôpital de Valmy, Chantal a toujours mis l’accompagnement de la maman et de son bébé au cœur de son métier. Aujourd’hui indépendante, elle a fait de la réflexologie plantaire son outil providentiel pour aider les autres et notamment les futures mamans.

 

La réflexologie plantaire, c’est quoi au juste ?
C’est une méthode thérapeutique ancestrale qui utilise le processus d’auto-guérison naturel du corps, en massant des zones réflexes situées sur le pied. Chaque zone du pied correspond à un organe ou une partie de corps humain, comme s’il était une représentation miniature de celui-ci.

Réflexologie et grossesse sont donc faits pour s’entendre ?
La réflexologie a même un rôle essentiel pour certaines femmes. Je pense par exemple à celles qui ont fait une fausse couche et ne parviennent pas à retomber enceinte. Dans ce cas, il existe un protocole de nettoyage de l’utérus qui va éliminer les charges négatives liées à une fausse couche. Accueillir une nouvelle grossesse dans une matrice qui a connu le deuil, revient à inviter quelqu’un à se coucher dans le lit d’un défunt dont les draps n’auraient pas été changés. C’est incroyable ce que les émotions et énergies laissées en engramme dans un corps peuvent créer comme blocages. La réflexologie peut aussi intervenir sur le rééquilibrage des cycles menstruels, pendant un processus de PMA, sur une stérilité non organique, sur le décodage du vécu périnatal ou pour repérer et nettoyer la transmission des traumas transgénérationnels.

En quoi la réflexologie peut aider une femme enceinte ?
La réflexologie plantaire a de multiples bienfaits sur la femme enceinte. Elle peut faire diminuer les troubles digestifs et les douleurs articulaires, réduire la rétention d’eau au niveau des jambes et des chevilles, améliorer la circulation sanguine, libérer les tensions nerveuses et réguler le sommeil. Je propose également des ateliers couple pour que le futur papa apprenne à masser les pieds de sa femme. Ça permet de l’accompagner, de trouver sa place, et de devenir acteur de la grossesse et de l’accouchement.

A quels niveaux la réflexologie plantaire peut-elle accompagner la femme après la grossesse ?
La réflexologie va aider le corps de la jeune maman à retrouver son équilibre naturel : elle va participer à l’élimination des toxines emmagasinées pendant 9 mois, en drainant l’organisme, et contribuer à soutenir son état psychologique, émotionnel et psychique. L’objectif après la grossesse, c’est que la jeune maman puisse retrouver son dynamisme et sa vitalité.

Votre métier, c’est donc aussi d’apporter une forme de bien-être aux jeunes mamans ?
Certaines femmes qui venaient d’accoucher à Valmy me confiaient qu’elles avaient envie et besoin de voir une autre personne moins orientée soins médicaux et davantage tournée vers le bien-être. Quelque chose de tourner vers l’émotionnel, avec des conseils, des astuces et de la réassurance. Lorsqu’elles rentrent de la maternité, cela leur permet aussi d’avoir un endroit refuge dédié à leur bien-être. Si elles n’osent souvent pas prendre de temps pour aller chez le coiffeur, elles se permettent davantage une parenthèse destinée à leur santé, leur mieux-être.

La réflexologie plantaire intègre donc parfaitement votre mission d’accompagnante en parentalité ?

Oui parce qu’elle me permet d’accompagner la femme dans tous les processus et tous les stades de la mise au monde d’un enfant. Sans oublier le papa et le bébé dès qu’il est né. Dans le cadre de cette mission cependant, la réflexologie reste un outil parmi d’autres. Je propose aussi des massages et un travail autour des postures sur les bébés : c’est un apprentissage que je transmets aux parents pour qu’ils puissent refaire les gestes à la maison. J’accompagne également par la parole pour permettre à la maman de trouver ses propres réponses face à ses incertitudes, ses inquiétudes dans son rapport au bébé. L’objectif est que, face à son enfant, elle apprenne à se faire confiance dans ses ressentis, sa posture, ses gestes, ses réactions. J’essaie de faire en sorte qu’elle s’écoute et ose faire ce qu’elle pense être bon pour son enfant.

Chantal LACROUTE – Accompagnante en parentalité et réflexologue plantaire
20 Rue des Moulissards  21240 Talant
Tel. 06 22 61 04 06
talant-reflexologie.fr