Anne_girard-001_edited.jpg

Anne Girard

« Kiné et Yoga : le duo gagnant d’Anne Girard »

Kinésithérapeute depuis 16 ans, Anne Girard a progressivement intégré le yoga à sa vie puis à son métier. Convaincue que cette pratique a vraiment du sens dans l’accompagnement des femmes enceintes, Anne a décidé de se former et de dispenser des cours de yoga prénatal. Focus sur deux pratiques très complémentaires.

En tant que kiné, pourquoi proposer le yoga prénatal ?
J’ai découvert le yoga il y a 10 ans suite à une expérience personnelle douloureuse et cette pratique m’a immensément aidée. J’ai compris l’importance d’être centrée, d’incarner son corps et d’en prendre soin. Une nécessité qui l’est plus encore sans doute lorsqu’on attend un enfant. J’ai décidé de me former en yoga prénatal pour offrir, à travers des cours collectifs, une parenthèse aux femmes enceintes.

Qu’est-ce qu’il se passe pendant ces cours de yoga prénatal ?
Les futures mamans prennent le temps de bouger, de respirer, d’explorer en conscience leur corps dans un espace sécurisé, elles apprennent à écouter leurs ressentis et à se faire confiance au cours de ces neuf mois et aussi le jour de l’accouchement. L’objectif est de faire le tri dans tous ces conseils et injonctions qui viennent du médical ou de l’entourage et de s’écouter davantage.

Quels sont les atouts et les bienfaits du yoga prénatal ?
C’est un yoga adapté aux modifications physiques et hormonales de la femme. Il permet de prévenir la prise de poids excessive et l’hypertension, d’étirer les abdos, les muscles du bassin, de conserver une tonicité musculaire globale, de prendre conscience de son périnée, de son corps en général et, de ce fait, de mieux vivre la période de post-partum.

Est-ce que le yoga est intégré dans votre prise en charge kiné ?
Complètement. Les postures, la respiration et la prise de conscience du corps sont tellement importantes dans le bien-être de la femme pendant la grossesse, dans le cadre de la rééducation périnéale, dans la prise en charge des douleurs chroniques, que le yoga est aujourd’hui indissociable de ma pratique de kiné.

Le yoga a donc aussi sa place dans la rééducation du périnée ?
Je me suis rendue compte en yoga prénatal que, pour beaucoup de femmes, la notion de périnée était obscure. Ma posture de kiné me permet alors de réexpliquer ce que c’est, où ça se trouve, comment ça fonctionne et de les aider à l’identifier et à le sentir. Cela me permet aussi de soulager les sciatiques, les douleurs de côtes et dans le bassin, les brûlures d’estomac etc. en trouvant des positions adaptées aux maux qu’on peut ressentir pendant la grossesse. Je propose tout un tas de mouvements, de postures et respirations pour se poser. L’objectif c’est qu’elles puissent se les approprier pour les refaire chez elles.

Comment se passe les cours de yoga prénatal ?
Ce sont des cours collectifs qui n’excèdent pas plus de six personnes car je tiens à individualiser et à adapter les séances au cas par cas.

Quel est votre rôle pendant et après la grossesse en tant que kiné ?
J’interviens en séance individuelle pendant la grossesse lorsqu’il y a des douleurs physiques. Je propose également un suivi en rééducation périnéale : on évoque d’abord la grossesse et l’accouchement. On prend le temps de parler du périnée, sa place, son fonctionnement. J’explique par exemple qu’il fonctionne avec le transverse abdominal et qu’il est aussi intimement lié au diaphragme donc à la respiration. On vérifie donc aussi la respiration. Pour le renforcement, j’utilise la méthode manuelle et la sonde périnéale. Je m‘attarde aussi beaucoup sur la prévention (constipation, alimentation, apnée pendant l’effort etc.) car le gros du travail a lieu dans la vie quotidienne.


Anne GIRARD – Kinésithérapie et professeure de yoga
8 Rue de la Petite Fin - 21121 Fontaine-lès-Dijon


Tel. 09 53 83 26 01


Page Facebook : Anne Girard